Mes desserts vietnamiens préférés 1/2 : chè trois couleurs et chè khoai môn

Merci à Loesha de m’acceuillir encore une fois sur son blog ! Cette fois, partons ensemble explorer la cuisine vietnamienne et en particulier ses desserts.

Déjà, la notion de dessert (dernier service du repas) est très inadaptée : les Vietnamiens n’en prennent pas (d’où les salades de litchi en conserve, « mystères » et « coco givrées » proposées dans certains restos… :) ), sauf quelques fruits frais.

En revanche, ils ne disent pas non à accompagner leurs repas d’un « chè trois couleurs » bien frais ou à s’envoyer, à n’importe quelle heure de la journée ou pour fêter un évènement, une tranche de « banh bò nướng« .

Mais qu’est ce que c’est ces choses ??

D’abord le chè. Totalement inattendu pour un français, c’est une sorte de soupe sucrée !

L’idée du plat est de mélanger, dans un liquide  - du lait de coco ou de l’eau sucrée avec plus ou moins de farine de tapioca pour modifier sa densité –  … un tas de choses :
Taro, perles de tapioca, graines de lotus, riz noir, haricot rouge, maïs (oui, oui), riz gluant, banane, graines de soja, gingembre, agar agar, sésame, etc.
On associé en général 2 à 4 ingrédients, après libre à vous, pas de formalisme ;) .

che 3 couleur

Chè trois couleurs

Je parlais 2 paragraphe plus hauts du « chè trois couleurs » (ou « chè ba màu ») : il associe, dans du lait de coco, des perles de tapioca, des graines de soja, une préparation verte à base de farine de tapioca, de la glace pilée (et, selon les restaurants, ce qu’ils veulent, avec tout de même l’objectif de rester autour de trois couleurs :p). Voir là photo pour visualiser le résultat.
En France, tout bon resto viet qui se respecte, propose normalement ce « dessert ». Mon préféré est celui de Phở 14 …

Je vous recommande aussi le chè au taro (ou « chè khoai môn »), mon préféré, qui mélange, dans du lait de coco assez dense, des morceaux de taro avec du riz gluant au pandan (qui lui donne un couleur verte). Ca se vend tout fait dans le 13e, au rayon frais, en boites individuelles. Toute première consommation vous rendra dépendant, vous être prévenu(e)s.

Pour finir sur les chè, sachez qu’au Vietnam, au delà de la possibilité de commander son chè dans un restaurant, existent des sortes de « bars à chè », parfois en pleine rue, où on choisit, parmi tous les ingrédients proposés, ce qu’on souhaite. Voyez plutôt sur le seconde photo où les deux jeunes filles se régalent.

Anticipation d’une question que vous vous posez surement : le chè se mange froid, ou chaud, selon les ingrédients, vos goûts, vos envies.

bar à chè

Bar à chè

J’espère que la découverte vous a plu ! J’aborderai les « banh » (ou gâteaux), dans un prochain billet. Encore des choses inédites et bien entendu, des saveur à tomber !

PS : Sur la dernière photo, vous voyez les numéros peints sur le mur verdâtre ? hé bien c’est de la pub (sauvage) : c’est en général le numéro de téléphone de plombiers, serruriers etc.

(crédit photo flickr : andreelaukirksiang)

A propos de cet article...

Date
22 nov 2010

Auteur
Mickaël

Categorie

11 réponses à “Mes desserts vietnamiens préférés 1/2 : chè trois couleurs et chè khoai môn”


  1. Loesha dit :

    Sympa cette découverte !
    Le chè, c’est un peu comme le zenzoo finalement (thé au billes de tapioca Taiwannais) ? Pas de boutique spécialisée dans le 13ème sinon, genre un Starbuck du chè ? ;)

  2. alain dit :

    merci pour cette vision appetissante du vietnam! Je connais pas du tout ce pays ! Loesha m’a dit que tu pourrais nous parler du kaki eventuellement … fruit qui m’est completement inconnu

  3. Hanako dit :

    J’en buvais souvent lorsque j’allais diner à Belleville Paris 11ème avec un bon phô
    Cela fait tellement longtemps que j’en ai oublié le goût
    Merci de me le faire redécouvrir

  4. Mickaël dit :

    Non pas de boutique spécialisée ! (tu sais que tu me donnes une idée là ? :p) Par contre une boutique de zenzoo vient d’ouvrir a 2 pas de chez moi, avenue de Choisy, le japonitude vient supplanter le chè dans son fief !

  5. Mickaël dit :

    à ton service ;) Tu aurais des restos viet à me conseiller dans le 11e pour que je change un peu de mon (sempiternel) 13e ?

  6. Mickaël dit :

    Rhaaaa le kaki ! Ce fruit (japonnais à la base je crois) est unique, par son goût (entre la carotte, la papaye et la variété de mangue avec la chair orangée), sa texture, qui fond dans la bouche pour certaines variétés, ou conserve un fermeté al dente pour d’autres ! Il est dur comme du bois avant maturité et mou comme un tomate pourrie quand il est bon à manger ;)
    L’essayer c’est l’adopter, d’ailleurs la meilleure saison c’est septembre janvier alors c’est le moment !!
    Eviter de manger la peau, certains estomacs l’apprécient peu…

  7. Estellecalim dit :

    Je n’ai pas gouté les chè mais les banh !!! J’ai ADORE !

  8. Loesha dit :

    Pour le kaki, je pense que j’ai du en parler à Alain dans la recette des perle de tapioca coco… si t’as la recette Mickael, je pense que ça peut intéresser :D

    Sinon je préfère finalement le kaki pas trop mur : tu le pèle, tu le coupe en quarts de rondelle, et tu le mange comme ça…. un délice.
    Une fois bien mûr, quand il éclate dès qu’on le touche, c’est beaucoup plus sucré… et surtout la texture ressemble un peu à de l’omelette filamenteuse. Perso ça ne me gène pas, mais Seb déteste (donc j’imagine qu’il ne doit pas être le seul).

  9. Mickaël dit :

    La recette de ? ;)
    Pour le kaki tu as raison, encore ferme il a des propriétés gustatives qui sont très sympa aussi ;) Je comprends la détestation pour quand il est tout mou limite visqueux, c’est un trip de le manger quand il est comme ça… :D

  10. Hanako dit :

    Le Meilleur restaurant est dans la Rue Louis Bonnet je ne me souviens plus du nom mais c’est au coin de la rue il est toujours rempli
    Et presque à côté un très bon restaurant qui vent des merveilleux sandwich viet

  11. Mickaël dit :

    Merci du tuyau Hanako, ce doit être « Dong Huong » dont j’ai plusieurs fois entendu parler en bien, mais sans tester encore !:)


Trackbacks/Pingbacks

  1. Bento Kawaii | Mes desserts vietnamiens préférés 2/2 : Bánh da lợn & Bánh Bò Nướng 28 11 10
  2. Bento Kawaii | Restaurant vietnamien à Paris : mon top 3 – partie 1: Pho 14 01 02 11

Répondre